Demain, ce film a changé ma vie ! – Devenons Ambassadeur Environnement
1

Demain, ce film a changé ma vie !

Début 2016, j’ai regardé le film documentaire Demain réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion. C’était très étrange, je suis sortie de la salle toute bouleversée comme si je m’étais enfin réveillée. Comme si tout ce que je mettais de côté année après année, revenez en force me dire : Vas-y fonce !

J’ai pas envie d’entendre cela

Encore en début d’année 2016, je faisais l’autruche. Quand le documentaire commence en nous présentant la situation critique de la planète due au réchauffement climatique, je me dis que ce film allait être chiant. Je n’avais pas envie d’entendre ça. Payer une séance pour qu’on m’annonce la fin du monde, je sentais la boule au ventre qui montait. Des villes entières englouties, une partie de l’humanité devrait disparaître… Heureusement, ça n’a duré que 2 minutes, ils sont vite passés à autre chose qui m’a vraiment enthousiasmé. Je suis sortie sur un petit nuage.

Pendant les 2 premières minutes, ils nous expliquent pourquoi ce film est né. Ils ont reçu un rapport alarmant dû au réchauffement climatique de la planète. Concrètement là où notre planète a dans le passé augmenté progressivement de 5 °C en 20 000 ans, si on ne fait rien on va entrer dans un cercle vicieux effréné et prendre 5 °C en 200 ans. Une hausse de température du globe tellement brutal, 1000 fois plus rapide, qui va embarquer toute la planète dans un dérèglement irréversible des écosystèmes et déchaîner les catastrophes climatiques.

[ Des changements dus au réchauffement climatique que l’on perçoit déjà et que subiront vos petits-enfants et leurs enfants. Et le retour en arrière sera alors très compliqué, car le cercle vicieux sera déjà trop avancé. Cela demande plus d’énergie (climatisation ou autre) pour refroidir une pièce à 20 °C qu’une pièce à 30 °C, donc on réchauffera pour refroidir… Vous voyez le cercle vicieux du réchauffement climatique. Mon guide de l’Ambassadeur de l’Environnement explique de façon claire, avec quelques chiffres et graphiques, ce cercle vicieux dans lequel nous sommes embarqués qu’il faut ralentir et inverser au plus vite. Téléchargez le guide dès maintenant ici. ]

Un film pas comme les autres !

Ils partent du constat que la plupart des scénarios, des films que l’on va voir au cinéma, forgent notre esprit à toujours imaginer des catastrophes. Et très rarement, nous sommes amenés à réfléchir à un idéal, à un scénario qui tendrait à vivre dans le meilleur des mondes ? Un scénario de solutions, où tout est possible.

Si nous vous demandons de réfléchir à comment sauver la planète. Nous arrivons souvent à la solution de « réduire sa consommation ». Or qu’est-ce que cela vous inspire ? Vous vous imaginez déjà dans des grottes, privé de tout. Vous êtes privés, frustrés… C’est triste. Vous n’avez pas envie de cet avenir, non ?

Et si maintenant, on vous dit d’imaginer une vie idéale avec comme indication à respecter : La planète n’est pas centrée sur la consommation. Donc une vie idéale où nous consommons moins. Ce n’est pas forcément une vie sans technologie au contraire. Qu’est-ce que vous aimeriez faire ? Comment seraient les villes ? Qu’est-ce qui ferait que cette vie serait idéale ? De quoi avez-vous besoin pour être heureux ? Faites une pause 2 secondes dans votre lecture et réfléchissez à cela avant de continuer.

En fait, le film documentaire DEMAIN s’est concentré sur ça : Vous aider à imaginer le monde IDÉAL de demain. Ceci afin de changer notre habitude qui est d’imaginer le pire, plutôt que d’imaginer en quoi ça peut être génial ce nouveau monde.

Quand le rêve devient réalité !

L’équipe du film documentaire Demain nous amène donc aux quatre coins du monde pour nous démontrer que ce monde de demain que vous venez de vous imaginer à l’instant c’est possible ! Et il y a déjà de nombreux acteurs qui ont commencé à faire changer les choses telles qu’elles les voient.

Cyril Dion et Mélanie Laurent dans ce film Demain poursuivent un fil rouge visant à nous montrer comment fonctionne notre système pour nous aider à comprendre comment sauver notre planète, inverser la tendance et initier la transition.

Des spécialistes des secteurs de l’agriculture, de l’énergie, de la finance, de la démocratie et de l’éducation prennent la parole. Des exemples de citoyens, d’associations, d’entreprise, de ville, de mégalopole et même de pays sont présentés. Des images, des chiffres et surtout des hommes : ces acteurs de demain.

Une époque extraordinaire. Une opportunité unique.

 

Finalement vous vivons une époque extraordinaire.

Nous avons l’opportunité unique de changer les choses.

D’être acteur du monde de demain.

 

Ce magnifique documentaire DEMAIN nous démontre à travers sa multitude d’exemples qu’il y a tellement de manières pour faire les choses.

 

Faire les mêmes choses, mais différemment. En mieux !

Comme on voudrait qu’elles soient vraiment. C’est à nous de modeler notre avenir !

Aujourd’hui nous pouvons façonner le monde de demain.

 

Nous parlons de transition agricole, transition énergétique, transition économique, transition écologique et solidaire, transition démocratique… Nous allons le voir, c’est un tout. Si nous utilisons notre pouvoir, le pouvoir du peuple, c’est un tout qui peut vite renverser la tendance.

Et nous avons maximum 20 ans pour faire changer les choses. 20 ans !

 

Quid de ton assiette : Qu’est-ce que vous voulez manger ?

Mélanie Laurent et Cyril Dion décident de traiter le sujet de la nourriture en premier. Ils prennent trois exemples complètement différents et pourtant tous très prometteurs.

1. Détroit, hier ville fantôme, aujourd’hui ville pionnière

Détroit où la survie après le déclin automobile s’est organisée autour de l’agriculture. Plus de travail, plus d’argent, plus rien à manger… C’est en cultivant leur nourriture qu’ils ont réussi à s’en sortir et redonner vie à cette ville. La ville a pour projet de nourrir la moitié de la population de Détroit à partir de leurs propres cultures. Elle est un réel exemple pour le monde demain. Ainsi ils sont prêts à affronter le moment où le pétrole se fera rare. Après avoir vu le film, je vous invite à regarder cette vidéo qui vous en diront plus encore sur cette ville : Détroit de la cité fantôme à la ville laboratoire

2. Todmorden, maintenant devenue un potager urbain

Todmorden uk où 2 femmes au cours d’une discussion ont fait naître un concept présent aujourd’hui dans 800 lieux dans le monde : Les Incroyables Comestibles (site Todmorden UK) C’est-à-dire la possibilité de cultiver des légumes à partager sur les terrains vacants des villes. Leur ville est magnifique, vous pouvez ramasser des courgettes devant le poste de police, ou des haricots sur un trottoir et cela donne mille raisons de discuter avec son voisin à l’arrêt de bus.

Crédit Incroyables Comestibles – Incredible Edible

3. En Normandie où la permaculture fait ses preuves

Perrine et Charles dans leur ferme du Bec Hellouin expérimentent la permaculture, avec en plus le challenge du « sans pétrole ». Ainsi ils étudient si ce genre d’agriculture est viable pour l’avenir. Les résultats sont plus qu’optimistes. En 8 ans, sur 1000 m² :

  • Leur sol pauvre au début est devenu super riche,
  • Ils ont généré 54 000 € de chiffre d’affaires, soit autant qu’un tracteur sur 10 fois plus grand. (Et sans pétrole !)

C’est alors que le documentaire DEMAIN questionne le discours qu’on nous livre systématiquement : La nécessité de l’agriculture intensive pour nourrir le monde.

Pourrions-nous nourrir le monde entier uniquement en augmentant le rendement de nos petits paysans maraîchers par l’agroécologie et la permaculture ?

Et la réponse scientifiquement prouvée dans un rapport déposé aux Nations Unies est OUI ! Tout est très bien précisé dans le film Demain. 75% de la consommation dans le monde vient des petits agriculteurs. Le reste, donc l’agriculture industrielle intensive, sert à nourrir les animaux [Or selon la FAO 70% des terres à usage agricole sont consacrés à l’élevage extensif, nourriture incluse. J’en déduis qu’avec 70% des terres en mode « industrielles », nourrissent 25% du monde.]

On comprend alors que notre agriculture industrielle intensive, telle qu’elle est aujourd’hui, n’est pas efficace, ni saine pour le cultivateur comme le consommateur. En plus, elle est très complexe et génère énormément de dégâts pour la planète (déforestation, eaux, transports…)

➡️➡️➡️ Envie d’air pur, de sentir la terre sous vos doigts ? Peut-être que l’agroécologie vous attend ! Optez pour le WWOOFing à vos prochaines vacances, ou venez échanger avec les producteurs qui vendent leurs produits près de chez vous en AMAP pour vous renseigner. Ou formez-vous auprès de Perrine et Charles. Le bio en proximité des villes c’est une solution pour demain, voyez comment des maraîchers bio fonctionnent aujourd’hui et arrivent à grandir tout en nous offrant plus de flexibilité dans mon article sur mon panier bio. À vous ces luxuriantes cultures de fruits et légumes que tout le monde s’arrache ! Ou si vous préférez vous pouvez peut-être devenir « expert » ou « conseiller » à tous ces maraîchers qui se développent petit à petit en leur promouvant les meilleures pratiques en termes de gestion, culture et autres, créer une école, des stages ou un système de main-d’œuvre spécialisée pour les périodes de récoltes… Et pour commencer, pourquoi ne pas trouver le panier bio qui répond à vos attentes à côté de chez vous pour encourager ces producteurs. Voilà quelques adresses pour vous aider à faire votre choix https://www.mon-panier-bio.com/ (liste non exhaustive).

Bien qu’il y ait un potentiel monstre d’emploi et de nourriture de qualité, la politique ne soutient pas corps et âme ce développement. Pourquoi ? C’est là que le documentaire Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent nous amène au sujet de l’énergie

Crédit La ferme du Bec Hellouin

 

Et si on se passait du pétrole ?

Aujourd’hui nous sommes tellement dépendant de l’énergie (tracteurs, engrais, pesticides, plastique, pharmaceutique, textile…) que même la politique est pied et poing liés avec ces grosses compagnies pétrolières.

L’enjeu de l’énergie est triple :

  • Redonner du sens à la politique et notre démocratie.
  • Trouver des solutions face à l’épuisement des ressources en pétrole
  • Réduire ce CO2 dans atmosphère et notre impact sur le cycle de l’eau qui contribuent au réchauffement climatique de la planète et ces catastrophes naturelles à répétition

Ce dernier point étant le point qui peut très vite nous embarquer dans le cercle vicieux vers la 6ème extension massive des 450 millions dernières années.

1. Copenhague totalement autonome en 2025.

Ici Cyril Dion et Mélanie Laurent nous amènent à Copenhague.La capitale du Danemark a pour objectif d’être totalement autonome en 2025. (Tout le Danemark en 2050) Aujourd’hui elle a déjà réduit de 40% depuis 1999 sa consommation de carbone. Les individus, les entreprises tout le monde participe au projet, et même gagne de l’argent grâce à ces projets. Seulement 40% des personnes se déplacent avec leurs voitures tellement tout est aménagé pour circuler efficacement sur 80 km à la ronde sans voiture. En fait Copenhague est pensé pour l’homme et son bien-être dans sa ville, là où, nombreuses villes subissent encore un aménagement optimisé pour la voiture ! Qui est prioritaire ? L’habitant ou sa voiture ?

➡️➡️➡️ Après avoir regardé le film, vous comprendrez ce qu’il est possible de faire. Il sera peut-être alors temps pour vous de vous investir dans votre ville, en tant qu’élu ou employé. Vous pourrez ainsi proposer ces solutions, développer ces solutions ou voter ces solutions. Vous êtes citoyens vous avez la parole et les moyens de soutenir ces projets en faveur de la transition. Pensons toujours à étudier le sujet de l’énergie dans chacun de nos projets privés, de collectivité ou pro, et incitons chacun à repenser son projet avec une solution énergétique viable pour demain. Ce qui est bien dans tout cela, c’est que bien souvent on fait de super économies !

2. L’Afrique, les rois de l’énergie de demain ?

Une information m’interpelle : Sur ce modèle, certains pays d’Afrique pourraient créer plus d’énergie que 20 centrales nucléaires ! Quand on nous dit qu’on ne peut pas sortir du nucléaire ou du pétrole… L’Afrique serait assise sur une mine d’or et sûrement la solution pour demain.

➡️➡️➡️ À nous de porter nos projets d’énergie en Afrique ! Peut-être avez-vous ce bagage technique, un ami la fibre entrepreneur et c’est parti. Sinon il est possible de se former ou de faire appel à des personnes qualifiées et c’est parti !

3. La Réunion vers l’autonomie avec le couple énergie solaire et agriculture

La Réunion aussi fait figure d’exemple avec son projet d’autonomie énergétique d’ici 2025 en partageant ses espaces d’agriculture et de création d’énergie. Encore une fois, tout le monde y gagne l’agriculteur et le producteur d’énergie.

4. L’Islande et ses ressources naturelles bien à elle !

L’Islande aussi est très avancée sur le sujet. Grâce à ses ressources naturelles, elle récupère la chaleur qui sort de la terre comme le montre le film Demain. Chaque pays a intérêt à utiliser ses ressources, l’Islande n’a pas opté pour le solaire et s’est tournée vers d’autres options tellement évidentes pour eux qu’on se demande pourquoi ça n’a pas été fait avant !

Crédit Pixabay LalouBLue

Nous découvrons aussi que 65 % de notre consommation d’énergie pourrait être évités par divers exemples tout à fait absurdes et réels qui font partie de notre quotidien, ainsi qu’en travaillant sur l’efficacité des installations dans le secteur de la construction. Je trouve dingue quand on voit l’importance de ce sujet, et les économies possibles que nous n’avançions pas plus vite. Et pourtant qui dit économie, dit gain d’argent !

➡️➡️➡️ Est-ce qu’on ne pourrait pas demander à ce que sur tout produit vendu ait une étiquette où soit noté le montant d’énergie que ça coûte par an en partant sur la moyenne d’utilisation standard. Ou développer une application qui nous permette de calculer immédiatement énergie en €/an sur une base d’utilisation moyenne. De manière à gagner en transparence sur ce sujet ? L’association NégaWatt propose des solutions, si vous voulez en savoir plus.

5. San Francisco, la mégalopole du Zéro-Déchet

Ensuite nous partons à San Francisco grâce au documentaire DEMAIN, pour nous inspirer de cette ville « Zéro Déchet ». C’est-à-dire qu’aucun déchet de cette mégalopole américaine ne part à la décharge ou à l’incinération. Tout est réduit, réutilisé, recyclé ou composté… Tout ceci leur a permis de faire 3 milliards d’économies et également de créer un riche compost que les agriculteurs voisins s’arrachent ! Ainsi est rendu à la terre ce qui appartenait à la terre, c’est un peu comme si la ville produisait la matière première des fermes ! Qui peut imaginer cela possible ? Et bien ça fonctionne et ça existe dans une mégalopole telle que San Francisco, oui !

➡️➡️➡️ Qui se propose pour se former à San Francisco sur les bonnes pratiques pour ensuite ouvrir son agence de conseil en Zéro Déchet pour les villes ? Et c’est parti ! À moins que nous ne préfériez intégrer le conseil de votre ville pour faire passer ces idées dans votre ville ! Ou créer chez vous une entreprise de compost comme nous avons en Alsace Anna Compost. Le compost c’est l’avenir et c’est bon pour la planète, alors foncez !

Crédit https://www.lemonde.fr/planete/article/2014/05/28/comment-san-francisco-s-approche-du-zero-dechet_4421676_3244.html

Croissance effrénée ou joyeuse économie circulaire ? Vous avez le choix.

Et oui, si l’économie circulaire est possible avec le modèle Zéro Déchet de San Francisco, Cyril Dion et Mélanie Laurent soulèvent la question de son développement à l’échelle de la société tout entière.

Et c’est là que

  1. Pierre Rabhi et la Sobriété Heureuse entre en scène,
  2. appuyé par l’exemple de cette entreprise française « responsable » Pocheco qui fabrique des enveloppes tout en cherchant toujours des solutions écologiques, économiques, recyclables, bien-être… Tout y passe, la chaudière, les encres, les salaires, l’eau de nettoyage, l’investissement des bénéfices dans l’entreprise… La toiture végétalisée est optimisée, elle produit de l’énergie, récupère l’eau, isole du bruit… Toutes les toitures de supermarchés devraient être équipées de la sorte, ces plantes de toiture ingèrent justement les particules rejetées par les voitures. Et tout cela génère des bénéfices, des économies et surtout un bien-être et un fort engagement au travail.

Pierre Rabhi et Pocheco sont d’accord que conquérir le monde n’est pas source de mieux-être et de bonheur.

➡️➡️➡️ Vous travaillez dans une entreprise, un service public ou autre, vous pouvez commencer à interpeller vos collègues sur certains emballages, certaines énergies, économies d’énergie, les possibilités d’évolution de vos produits, l’étude des choix de réutilisation de vos produits ou déchets… En parler autour de vous c’est un premier pas ! Ensuite vous pouvez passer le niveau supérieur en rencontrant les personnes et services concernés en leur présentant une solution, une idée ou juste une remarque. Ou peut-être proposez-vous pour monter un groupe de réflexion sur le sujet. Pensez toujours à présenter les économies que cela génère. Il est plus facile de faire passer une idée dans une entreprise si celle-ci génère des économies. Vous avez donc la capacité d’initier ce genre d’initiative au sein de votre entreprise. C’est aussi un moyen de montrer son implication à son supérieur, c’est souvent très apprécié.

Alors si c’est possible pourquoi on ne le fait pas ? Qu’est-ce qu’on attend ? Est-ce qu’on a le droit ? C’est justement une grosse question qui a été soulevée dans le point suivant.

Crédit : http://www.ecosocioconso.com/2015/01/22/quest-ce-que-le-concept-deconomie-circulaire/

Et si on créait une monnaie circulaire, avec des billets ronds ?

Ça serait trop facile si c’était si simple n’est-ce pas ? Et bien croyez-moi si vous voulez : C’est possible ! Vous pouvez faire ce que vous voulez en fait !

C’est en arrivant sur le sujet de la finance qu’on réalise qu’on est souvent freiné devant des portes qui n’existent pas. Nous sommes vraisemblablement pieds et poings liés au capitalisme et ses actionnaires, est-ce qu’on ne peut pas faire autrement ? Qu’est-ce qui nous empêche de sortir de cette économie pour en créer une circulaire ?

1. Le Totnes dans la ville en transition Totnes

Mélanie Laurent et Cyril Dion interrogent maintenant Rob Hopkins un Anglais aujourd’hui expert qui a soulevé le sujet il y a déjà quelque temps en créant une nouvelle monnaie le Totnes au sein de la Grande-Bretagne. Ce dernier a très tôt senti l’importance d’être créateur pour avoir de la valeur (En gros, l’homme se sent plus fier de créer un meuble que d’en acheter un). Et pour changer, il s’est dit « Et si je créé une monnaie ? ». On crée bien des meubles, moi je vais créer des billets. Il raconte ses étonnantes péripéties dans le documentaire DEMAIN et surtout nous découvrons comment est fabriqué l’argent.

Photo Credit: http://conversationsabouther.net/will-david-bowie-appear-on-the-new-20-note-music-news/

2. Le WIR à Bâle en Suisse

En Suisse, une monnaie pour les PME a été créée dans le passé pour pallier aux crises, le WIR. Il nous révèle que ce genre d’idée aurait même pu sauver les Grecs. Bref ces révélations, nous laissent bouche bée. Aujourd’hui il y a plus de 4000 monnaies complémentaires dans le monde.

3. Le réseau américain BALLE

Nous découvrons aussi BALLE, le réseau mondial d’économies locales interconnectées pour favoriser le tissu local. Vous êtes fort dans les relations, impliqués dans de nombreux organismes, vous avez sûrement la fibre de créer un tel réseau dans votre pays, région, ville ?

➡️➡️➡️ Malgré une politique aux intérêts autres, il est possible de soutenir une économie locale. C’est possible, par la création d’une monnaie locale (ici pour en savoir plus sur le réseau en France), ainsi que des réseaux locaux… Et bien sûr tant que possible, acheter local est le meilleur service à rendre à la démocratie. Ce sont des choix du quotidien bien sûr qui nous rappellent que tous les jours, tous les instants, toutes les minutes nous avons le choix. Nous sommes les décideurs et les acteurs, alors utilisons notre pouvoir, notre force.

Que vous soyez financier ou pas, il n’y a pas de prérequis pour créer une monnaie. Rapprochez-vous des personnes qui l’ont déjà mis en place dans leur ville ou région, un petit stage à la WIR, ou faites quelques recherches sur Internet (le réseau local français) et c’est parti, vous avez trouvé votre voie ! Si cela vous interpelle, c’est peut-être que c’est pour vous ! Ou peut-être qu’il vous suffira d’intégrer un groupe qui a déjà créé la monnaie de votre région !

Crédit Photo : https://static.latribune.fr/full_width/406604/monnaies-locales.jpg

Vous voulez une démocratie qui écoute votre point de vue ?

Le documentaire DEMAIN présente bien le sujet en précisant clairement qu’avec l’importance des entreprises dans les décisions politiques on arrive plus souvent à une oligarchie (Un groupe compose la classe dominante) qu’à une démocratie. Demain prend l’exemple de :

Pour bien comprendre les différentes solutions démocratiques présentées dans ces trois exemples, je vous invite vraiment à voir le film, c’est très bien expliqué.

➡️➡️➡️ Si vous voulez orienter les choix de votre ville, votre région, intégrez ces communautés où les décisions se font est la meilleure solution. Souvent nous pensons que ce n’est pas pour nous, alors que si ! C’est ouvert à tous et c’est en y allant que nous ferons pencher la balance. Nous ne pouvons pas venir nous plaindre après que la voiture n’est pas la priorité pour nous, si nous n’avons pas participé à la réunion de décision sur la nouvelle route. À nous de nous organiser pour peser dans ces décisions locales, c’est notre droit et notre devoir pour initier la transition.

Marre des classes de 40 élèves sagement assis devant un tableau noir ?

Pas facile d’y couper, surtout quand il dépend du programme politique. Et pourtant il y a tant de choses de possibles. Cyril Dion et Mélanie Laurent nous amènent en Finlande, un des meilleurs systèmes éducatifs d’Europe. Le chef d’établissement est libre d’enseigner comme il le souhaite, les futurs instituteurs sont formés sur le terrain, l’échange et la confiance entre élève et professeur sont la priorité devant l’autorité, les techniques d’apprentissages sont multiples afin de permettre à l’élève de repérer celle qui lui convient le mieux. Les matières sont également pratiques : le travail du bois, la couture, ranger, la musique. Regardez le film vous allez être surpris ! Oui oui, c’est bien une école !

Education intelligente

Demain, notre source d’inspiration pour passer à l’action

Je faisais l’autruche. Je me disais il y a toujours eu des tempêtes, des cyclones… Je me disais que c’est les médias qui avaient augmenté notre connaissance des tempêtes qui ont lieu dans le monde entier. Pareil pour les migrations à venir, les îles qui vont disparaître, je trouvais ça normale, ça a toujours existait. Nos montagnes étaient sous la mer avant !

Là, j’ai vu les graphiques et en effet le souci c’est que contrairement à avant, tous ces changements c’était sur des centaines de milliers d’années, et là nous allons vivre cela en 50 à 150 ans ! Et habituellement la situation se renverse à un moment, là les graphiques montrent que la situation risque d’entrer dans un cercle vicieux sans fin. Enfin si, avec comme fin, l’extinction de notre civilisation…

Comme le précise le film, nous avons 20 ans pour inverser la tendance. Alors sortons la tête du sable, la planète a réellement besoin de nous, de chacun de nous. Et maintenant. C’est bien d’éduquer les jeunes, cependant c’est nous qui sommes au pouvoir maintenant. C’est nous qui votons, qui travaillons en entreprise, participons à la vie de la ville. Attendre de nos enfants, ça sera peut-être trop tard. Retroussons nos manches. Là où notre société, notre personnalité nous maintient souvent dans le confort et le déni, en découvrant ces solutions j’ai réalisé que c’est à nous d’agir. Si nous voulons que cela change, nous devons agir.

C’est vraiment après ce film, que je vous encourage à regarder encore et encore, que j’ai commencé à agir chez moi, en association… Ça n’a pas été une année facile, je me cherchais. Il m’a fallu encore quelques déclics sur cette année 2016 pour savoir ce que je pouvais faire pour aller plus loin.

Stop à la critique, place à l’action

Dans un monde, où il est plus facile de trouver des excuses pour ne pas faire, plutôt que de se bouger pour faire quelque chose. En France, la critique est tellement facile, qu’il n’est pas facile de décider d’agir. Agir pour l’environnement, affirmer son point de vue, ça n’est pas toujours facile. Cela demande souvent de braver les critiques, justifier sans cesse que c’est possible, plutôt que de se trouver encouragé par son entourage qui pourrait emboîter le pas.

La critique est certainement plus confortable, mais pouvez-vous être fier en fin de vie d’avoir coupé les pattes à tous ces porteurs de projets qui avaient la foi ? Plutôt que de les soutenir moralement et de les aider à trouver des solutions ?

Je sais c’est naturel, j’ai aussi une grande tendance à « montrer les limites des projets » plutôt que de les soutenir. Il y a peu encore, j’ai souri quand une amie me demandait « Et tu fais quoi si ça ne marche pas ? ». C’est marrant ça, cette approche par l’échec. Rare sont les personnes qui viennent en me disant : Est-ce que tu as besoin d’aide ? De soutien ?

Ensemble, nous sommes plus fort

Nous avons la chance aujourd’hui : Agir pour l’environnement est porté par un grand nombre de personnes, d’associations… Il y a une tendance qui progresse jour après jour. Nous sommes mobilisés, et peut-être un peu trop dispersés pour nous faire entendre.

Et c’est aussi pour cela que mon objectif aujourd’hui c’est de nous rassembler, nous qui voulons faire changer les choses. Nous rassembler au sein d’une communauté que j’ai appelée Devenons Ambassadeur Environnement. Ici, nous allons nous entre-aider que ça soit pour agir, prendre la parole, défendre un projet… Nous allons nous soutenir, nous retrouver, et fêter les victoires ensemble. Ensemble, nous allons saisir cette opportunité de changer les choses.

Je vous demande de me préciser vos besoins, vos attentes dans les commentaires. J’ai déjà des idées, des projets concrets à mettre en place pour créer cette communauté solide et solidaire qui avance. Pour autant j’ai besoin de vous, vos retours, vos avis pour répondre au plus près au besoin que vous rencontrez sur le terrain. Pour suivre les avancées, vous pouvez vous inscrire aux newsletters en téléchargeant le Guide de l’Ambassadeur Environnement, vous abonner sur la chaîne YouTube ou la page Facebook

 

 

 

Je fais ma part

Si vous êtes arrivé ici, c’est que vous avez envie au fond de vous de faire partie de ceux qui vont construire ce monde meilleur avec nous. Alors si cela vus intéresse, je vous propose trois petites actions pour faire vos premiers pas en tant qu’Ambassadeur Environnement. Je vous invite à commencer par :

  1. Vous façonner votre monde idéal en visionnant ce merveilleux film documentaire Demain réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion.
  2. Ensuite, vous pourrez réfléchir à ce qui vous porte le plus, ce pour quoi vous avez un feeling ou des compétences, des relations… Commencer vos recherches sur Internet, trouver des associations, entreprises, collectivités qui ont déjà une expérience dans ce domaine et prendre contact avec eux, un email, un coup de téléphone… Voilà une première action anodine qui va initier votre premier pas dans l’action !
  3. Enfin nous serions ravis que vous partagiez avec nous dans les commentaires ci-dessous, ce que vous avez pensé du film, ce qui vous porte, les idées que vous avez, ainsi que peut-être vos doutes, vos questions… Si vous agissez déjà chez vous, dans votre quartier ou dans votre entreprise, nous serions ravis de savoir sur quoi vous avancez et ça pourra aussi donner des idées à d’autres.

Voilà 3 actions, des petites actions qui vont te faire entrer dans ce monde des « Ambassadeur Environnement ». Je vous suggère de les faire cette semaine, plus vous reportez, plus vous risquez de vous faire déborder par votre quotidien.

Je pense créer un Groupe Facebook dédié pour que chacun puisse échanger sur ses réussites, avancées, se confier et se soutenir. Dites-moi ce que vous en pensez, si vous pensez que ça vous serait utile ou si vous suggérez d’autres méthodes pour échanger.

Comment voir le film Demain réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent ?

  1. Le louer dans la médiathèque la plus proche ou en ligne pour le diffuser dans votre salon (Canal, TF1, iTunes, FilmOTV…)
  2. Acheter le film Demain en DVD (laFnac, Amazon…)
  3. Au Cinéma : le visionner ou le projeter. Sur leur site, il précise qu’il est possible de diffuser le film Demain chez vous, et animer un débat/animation ensuite. Toutes les informations sont ici sur leur site. (Bien qu’il ne passe plus au cinéma, vous pouvez consulter aussi les moyens pour acheter ou louer le film sur ce lien)
  4. Il y peut-être des moyens de le voir en Streaming, je ne sais pas. Dans tous les cas, pour soutenir les acteurs locaux, les acteurs de la filière, ils précisent ici sur le site du film Demain qu’ils n’ont pas mis le film disponible gratuitement en ligne. C’est ça aussi être acteur de Demain.
  5. Si vous avez d’autres solutions pour le voir, dites-nous dans les commentaires. Ou précisez-vous les plateformes ou liens les plus intéressantes ou faciles d’inscription.

Bande annonce du film documentaire Demain réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion

Voir le site du filmLa page Facebook

Et pour aller plus loin, vous pouvez également trouver le livre Demain qui reprend le film je pense et aussi le livre Demain pour les plus jeunes avec les aventures de trois enfants à  la recherche d’un monde meilleur

Demain, le déclic

2016 fut une année riche en indices qui m’ont mené vers de nouvelles directions.

Après cette prise de conscience, d’autres choses ont croisé mon chemin pour me faire passer à l’action et en arriver à créer ce blog et cette communauté d’Ambassadeur Environnement.

Peut-être que vous aussi demain, vous pourrez témoigner de ce déclic qui fut le top départ de votre aventure !

Mon avis en vidéo, vous pouvez ressentir une petite partie de toute cette énergie que me procure ce film !

 

Mélanie Laurent et Cyril Dion, des Pépites comme toi et moi

Mélanie Laurent et Cyril Dion sont comme vous et moi. Des personnes qui ont un jour décidé de faire un film. Ils ont utilisé les compétences qu’ils avaient : la réalisation d’un film, les connaissances en solutions existantes et ils ont foncé. Ils ont dû monter un dossier, démarcher des sponsors, partenaires, studios… La partie n’était pas gagnée d’avance. Ils y ont cru, se sont soutenus…

Au final, ils ont impacté plus d’un million de personnes en salle de cinéma. Leur succès les a menés aussi à ce que le film passe sur France 2 en décembre 2017.

Bref, des Pépites comme j’aime vous présenter !

Peut-être qu’un jour, j’aurai la chance de vous faire découvrir une interview d’eux.

Votre petite action du jour, vous amènera peut-être bien plus loin que vous ne pensez ! Qui sait !

 

Si vous avez eu de déclics suite à une conversation, un graphique, un film, un livre… Dites-nous ça pourra nous aider à booster encore et encore notre motivation à agir ! Ce qui a été un déclic pour moi, ne le sera pour d’autres. Et ce qui a été un déclic pour toi, le sera sûrement pour d’autres, donc n’hésite pas à partager ton expérience aux autres dans les commentaires.

Perrine
 

Je suis Perrine Prével. J'ai créé ce blog suite à une multitude d'expériences qui m'ont poussées à l'action. Dans ce blog je partage mon expérience et celles de nombreux autres acteurs afin de nous inciter et nous aider à agir. Agir chez nous, dans notre quartier et dans nos entreprises.

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Le Zéro Déchet par Béa Johnson, un moyen simple d’agir chez soi pour commencer – Devenons Ambassadeur Environnement

[…] avez vu des films comme Demain, et lu mon Guide de l’Ambassadeur Environnement offert ici vous avez pris conscience qu’il […]

Reply

Leave a Reply: