1er août 2018 le jour du dépassement est atteint : Dépassons-nous ! – Devenons Ambassadeur Environnement

1er août 2018 le jour du dépassement est atteint : Dépassons-nous !

Le jour de dépassement qu’est-ce que c’est ?

Le jour de dépassement, c’est quand on a consommé toutes les ressources que la terre peut produire en une année et qu’on passe dans la période où nous vivons à crédit. C’est la date où nous consommons plus que la Planète Terre n’est capable de produire. J’explique ceci simplement avec des cas pratiques dans mon Guide de l’Ambassadeur Environnement que vous pouvez télécharger ici maintenant.

Est-ce le jour des lamentations ? Est-ce un jour de polémique ou pas ? Je vous dis comment je vois les choses juste après. D’abord, clarifions ensemble ce sujet.

Les ressources de la Planète Terre qu’est-ce que c’est ?

Tous les jours quand vous vous levez, vous :

  • Allumez la lumière et consommez de l’électricité produire grâce à la Planète Terre
  • Vous lavez et consommez de l’eau disponible gratuitement sur la Planète Terre
  • Mangez et consommez de la nourriture cultivée sur la Planète Terre et nourriture ingérant nutriments, eau… présents sur la Planète Terre
  • Vous asseyez sur une chaise, mangez sur une table, utilisez une brosse à dents, une tasse, un moyen pour chauffer votre boisson… Tous ces objets du quotidien sont issus des ressources de la planète (bois, terre, métal, plastiques et produits chimiques…) qui ont été transformées tout en utilisant encore beaucoup de ressources (énergies pour faire fonctionner l’usine) et que vous avez achetées.

Vous n’êtes pas encore sorti de chez vous, rendez-vous compte de toutes ces ressources en eau, énergie, terre, matières premières que vous utilisez au quotidien. Tout ceci a été extrait de la Planète Terre. Et tous les jours vous en consommez encore et encore.

C’était un exemple, à votre échelle, avant de sortir de votre chez vous. Je vous laisse démultipliez cela à l’échelle de votre ville, pays, et au monde et ses milliards d’habitants.

Pouvez-vous créer des ressources sans ressources ?

Aujourd’hui il nous est impossible de créer de l’eau sans eau, de créer de la terre, du métal, sans matière première… Et la matière première, elle, est issue de la Planète Terre. Nous sommes tout à fait conscients que si on mange tous les bonbons, il n’y en a plus. Nous sommes très lucides et sommes tout à fait conscients que si on puise autant la planète maintenant, il n’y aura plus de ressources prochainement.

Les ressources de la planète n’apparaissent pas par magie, cessons de faire l’autruche.

Des ressources qui se régénèrent

La Planète Terre a été bien faite. Elle repose sur un écosystème riche et complexe qui lui permet de régénérer ses ressources. Nous connaissons le principe du compost, il en est de même pour le filtrage des eaux… Notre Planète fonctionne merveilleusement bien.

Cependant il est important de s’assurer que la Planète Terre ait suffisamment de temps pour régénérer ce que nous lui prenons.

Nous sommes trop gourmands

Et oui, nous sommes comme cela, nous voulons tout, tout de suite, sans nous priver. Quitte à faire l’autruche sur la situation.

Toujours est-il que :

Oui, nous consommons plus que la planète n’arrive à “produire” ou à “se régénérer”.

Et nous savons que le pétrole n’est pas inépuisable, comme la terre, l’eau, l’air sont de plus en plus dégradés par notre pollution excessive et rencontrent des difficultés à se régénérer.

Le 1er août 2018 jour de dépassement atteint

Une date clé pour illustrer ceci est la date de dépassement. La terre produit par an tant et tant de ressources. C’est automatique, les ressources naturelles se renouvellent.

Le jour de dépassement, c’est quand on a consommé toutes les ressources que la terre peut produire en une année et qu’on passe dans la période où nous vivons à crédit. C’est la date où nous consommons plus que la terre n’est capable de produire. Cela signifie que sur toute une année, les 7 premiers mois nous consommons ce que la terre peut produire dans l’année, et les 5 mois suivants nous vivons à crédit. Nous puisons dans le capital vital qui permet le renouvellement. En tapant dans le capital, on réduit inéluctablement ce que la planète va produire l’année suivante. Vous voyez le cercle vicieux ? C’est le serpent qui se mord la queue.

Pour les plus jeunes, en gros, c’est quand tu as mangé tous tes bonbons, et que tu demandes à tes amis s’ils peuvent t’en prêter. Tu en manges encore, mais ce ne sont pas les tiens. Est-ce qu’on pourrait demander à une autre Planète de nous prêter de l’air, de l’eau et de la terre ? Aujourd’hui c’est facile de faire un crédit à la banque, car l’argent c’est virtuel. La Terre, elle, ne peut pas vous faire de crédit à l’infini. Quand nous aurons terminé toutes les réserves, il n’en aura plus. C’est comme les bonbons, quand il n’y en a plus, il n’y en a plus.

Il est important de réagir maintenant et de se dépasser !

En 1986, le renouvellement se faisait à 100 %

Il n’y a encore pas si longtemps, en 1986 le jour de dépassement était le 31 décembre. C’était il y a 32 ans, vous étiez sûrement né, ou alliez naître dans les années à venir.

Il y a 32 ans, nous consommions autant que la Planète pouvait produire ou plutôt se régénérer. C’était la limite et c’était correct.

En 32 ans, nous sommes arrivés au 1er août, soit 5 mois plus tôt. En d’autres mots sur 5 mois de l’année, ou 40 % de l’année, nous vivons à crédit.

Si nous continuons à ce rythme, nous pouvons très bien imaginer que dans les 32 prochaines années, nous vivrons à crédit 80 % de l’année. Mi-février serait la date de dépassement dans 32 ans. Sachant que la population augmente, que de plus en plus de pays en développement accèdent à toutes les technologiques et le confort de la société de consommation dans laquelle nous vivons et que nous pays développés poussons à la croissance et à la production infinie ! Et que nous consommons à souhait également. Je vous laisse imaginer la date de dépassement dans 32 ans…

Comme vous pouvez le constater, il y a clairement un souci de viabilité à long terme de notre consommation de ressources actuelles. À ce rythme, nous allons droit dans le mur. Mais ce n’est pas tout. Non seulement les ressources s’amenuisent, mais en plus leur utilisation génère des effets qui participent aussi au dérèglement des équilibres planétaires. Par conséquent, cela engendre des changements climatiques irréversibles, comme l’explique Nicolas dans la vidéo ci-dessous. Aussi j’explique ceci de manière claire avec quelques cas pratiques dans mon Guide de l’Ambassadeur Environnement que vous pouvez télécharger ici maintenant.

Il est important de réagir maintenant et de cesser de faire l’autruche. Dépassons-nous !

Polémique ou action ?

Il y a eu beaucoup d’émulation autour du Jour du Dépassement. Des messages du monde entier pour faire prendre conscience à un maximum de personnes qu’il est temps d’agir. J’ai vu que ces sujets étaient assez polémiques, nombreux sont ceux qui dénoncent les autres, les riches, les entreprises, le gouvernement, les pauvres… J’ai l’impression que tout le monde tente de rejeter la faute sur quelqu’un d’autre.

En effet on peut toujours rejeter la responsabilité sur autrui. Chacun est différent, vous trouverez toujours à redire sur les mauvais comportements des autres. Ceci peut vous coûter beaucoup d’énergie aussi.

Et si nous commencions par regarder ce que nous pouvons faire, nous ?

Nous chez nous, puis dans notre quartier, dans notre entreprise pour que les choses changent. Comme dit le dicton : Et si nous balayons devant notre porte avant d’étudier le jardin du voisin ?

Je pense que l’heure n’en est pas à la polémique, il est plus qu’urgent d’agir pour faire reculer cette date. Si nous attendons les bras croisés, les choses n’avanceront sûrement pas assez vite.

Renversons la tendance, nous pouvons faire changer les choses

Heureusement, une prise de conscience ralentit cette course effrénée dans le mur. De plus en plus de personnes prennent conscience de leur déchet, de leur consommation… ainsi que des moyens de production actuels. Ils montrent l’exemple, proposent des alternatives, agissent !

On le voit, partout la tendance s’inverse petit à petit. Et pour s’inverser plus vite et faire pression sur les autres, faciliter cette nouvelle direction aux autres, nous avons tous notre rôle à jouer. Si la tendance en est là aujourd’hui c’est parce qu’hier vous avez joué le jeu de recycler, vous avez trié, et maintenant vous cherchez à manger bio, sans emballage et local…

N’attendons pas les politiques et gouvernements. Ils font leur part (ou pas peut-être, c’est votre avis), dans tous les cas :

 

 NOUS, le PEUPLE, nous sommes 60 millions en France,

Si nous changeons les choses, nous revoyons nos manières de consommer, de produire, de gâcher…

NOUS POUVONS INVERSER LA TENDANCE.

Nous sommes plus forts, nous avons le pouvoir.

À nous de le prendre et de faire reculer ce jour du dépassement.

Dépassons-nous !

 

 

C’est ce que Nicolas Hulot explique ici aussi – Un post Facebook que je vous invite à commenter et partager au plus grand nombre :

Dépassons-nous !

Le jour de dépassement est atteint aujourd’hui le 1 août 2018, à nous de nous dépasser pour le faire reculer. Une action, aussi petite qu’elle soit, est une action est un dépassement !

Concrètement qu’est-ce vous pouvez faire ?

Souvent, nous pensons faire déjà notre maximum. Or trier et recycler c’est la base. Vous pouvez aller beaucoup plus loin pour réduire votre impact sur la planète sans changer grand-chose dans votre vie, juste en changeant la manière de faire les choses. Si tout le monde empreinte cette direction et change ses habitudes pour les remplacer par de nouvelles, parfois plus sympa et riches de sens même, nous allons changer les choses.

Vous pouvez agir, chez vous, dans votre quartier ou dans votre entreprise. Mon blog vous présentera un maximum d’idées pour agir via des milliers de façon et donc de moyens qui vous correspondent. Retrouvez mes pépites, des personnes qui ont décidé d’agir :

Et surtout, inscrivez-vous à ma newsletter en téléchargeant le guide Devenons Ambassadeur Environnement pour intégrer cette communauté Devenons Ambassadeur Environnement, et avec nous faire changer les choses !

Notre objectif n’est pas de nous sacrifier pour les autres, juste de montrer à chacun qu’il est possible de faire juste en changeant la manière de faire les choses. Rejoignez-nous, vous allez voir on va bien s’amuser ensemble !


Et pour commencer #MoveTheDate

Vous pouvez partager ces publications par Whatsapp, Email, SMS, Facebook, Twitter… avec le hashtag #MoveTheDate

https://www.facebook.com/GlobalFootprintNetwork/

Et vous aussi faire un Facebook Live

pour informer et inciter chacun prendre conscience de la situation et à faire sa part et ajouter #MoveTheDate

Je serai ravie que vous me partagiez votre avis sur ces chiffres en commentaires. Et comment vous voyez l’avenir ? Quelles sont vos petites actions ? Ou grandes actions que vous allez mettre en place pour vous aussi faire votre part.

Perrine
 

Je suis Perrine Prével. J'ai créé ce blog suite à une multitude d'expériences qui m'ont poussées à l'action. Dans ce blog je partage mon expérience et celles de nombreux autres acteurs afin de nous inciter et nous aider à agir. Agir chez nous, dans notre quartier et dans nos entreprises.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: